Thirst, ceci est mon sang
(Bak-Jwi)


Sang-hyun est un jeune prêtre, aimé et admiré par ses paroissiens. Il se porte volontaire pour tester en Afrique un vaccin destiné à combattre une maladie infectieuse mortelle. Le test échoue à nouveau et on le considère comme mort. In extremis une transfusion sanguine le ramène à la vie... une vie entièrement nouvelle.

Avec Park Chan-wook (Sympathy for Mr. Vengeance, Old boy, Lady Vengeance et plus récemment Je suis un cyborg passé plutôt inaperçu), on ne risque pas de s'ennuyer car ses films nous proposent toujours des scénarios originaux et fous. Avec Thirst il revisite le film de vampires et réalise un "mélodrame de vampires à scandale" selon ses dires. Une aventure drôle, sensuelle et émouvante.

Willy Durand
Corée, 2008
2h15

Réalisation : Park Chan-wook
Scénario : Park Chan-wook, Jeong Seo-Gyeong
Photographie : Chung Chung-hoon
Musique : Cho Young-Uk
Interprètes : Song Kang-Ho, Kim Ok-Bin, Shin Ha-Kyun, Mercedes Cabral, Eriq Ebouaney, Oh Dal-Su
Distribution : Le Pacte

Prix du jury - Cannes 2009
Critique (Corée) - courrierinternational.com
Critique - yozone.fr
Dossier - commeaucinema.com
Dossier de presse (Engl.)
Site du film
Site du film (Engl.)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques