Les Poupées du diable
(The Devil-Doll)


Victime d'une machination de ses associés, le banquier Paul Lavond s’est retrouvé au bagne. Il parvient à s'enfuir en compagnie de Marcel, un chimiste, et tous deux se réfugient chez Malita, la femme de ce dernier.

Le savant et sa femme ont mis au point un procédé qui permet de réduire des animaux à la taille d'une poupée. Marcel applique cette découverte aux êtres humains mais meurt prématurément, usé par les fatigues du bagne.

Lavond voit, dans cette découverte, le moyen de se venger. Il part vivre à Paris sous un déguisement, se fait appeler "Madame Mandelip" et ouvre une boutique de poupées. Il rend visite à sa mère, mais la supplie de ne pas mettre sa fille, Lorraine, au courant de son aventure tant qu'il ne sera pas parvenu à prouver son innocence.
USA, 1936
1h20

Réalisation : Tod Browning
Scénario : Tod Browning, Garrett Fort, Guy Endore, Erich Von Stroheim
d'après l'oeuvre de Abraham Merritt
Photographie : Leonard Smith
Musique : Franz Waxman
Interprètes : Lionel Barrymore, Maureen O'Sullivan, Frank Lawton, Rafaela Ottiano, Robert Greig, Lucy Beaumont, Henry B. Walthall
Distribution : Carlotta Films
Critique - dvdrama.com
Critique - lemonde.fr
Critique - lesinrocks.com
Tod Browning - cineclubdecaen.com
Tod Browning - classichorror.free-online.uk
Tod Browning - critikat.com
Tod Browning - site.voila.fr/todbrowning

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques