Le Roi de l'évasion


Armand Lacourtade, 43 ans, est représentant en matériel agricole dans une campagne française à l’accent chantant. Homosexuel, comme la plupart des hommes alentours, il se laisse tenter par l’hétérosexualité quand la jeune et ardente Curly (Hafsia Herzi) commence à lui courir après.

Débute alors une course folle et drôle contre les conventions et l’ordre établi.

Encore une fois, le réalisateur Alain Guiraudie (Voici venu le temps, Pas de repos pour les braves, Du soleil pour les gueux, Ce vieux rêve qui bouge) sort des sentiers battus. Tout dans ce film va à l’encontre des motifs et figures habituels du cinéma français. Ici l’homosexualité est rurale et ouvrière, les corps sont massifs et expérimentés, la langue est vivante, le sexe est dans toutes les bouches, les désirs sont pleinement exprimés sous l’effet notamment de la dourougne. Le scénario nous entraîne dans des contrées cinématographiques surprenantes (déconcertantes pour certains) entre prise de conscience existentielle, road-movie, chasse à l’homme, rêveries, … avec un art du filmage qui nous ferait tout avaler !

Un cinéma libre et fou qui ne manque pas de pointer les travers d’une société normée.

Armelle Pain
France, 2009
1h35

Réalisation : Alain Guiraudie
Scénario : Alain Guiraudie, Laurent Lunetta
Photographie : Sabine Lancelin
Musique : Xavier Boussiron
Interprètes : Hafsia Herzi, Ludovic Berthillot, Luc Palun, Pascal Aubert, François Clavier
Distribution : Les Films du Losange
Critique - critikat.com
Critique - lesinrocks.com
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques