La Cage




Dan sun village reculé des Alpes, Jacques Delieu joue avec son ombre sur la place qui mène à son épicerie.

Dans la région de Tours, Anne Verrier, 25 ans, est en libération conditionnelle depuis un an, après sept ans de prison pour homicide. Elle travaille dans une grande surface. Lorsqu'elle apprend qu'elle est désormais libre, elle quitte tout et part. Son parcours la fait revenir chez sa mère puis rencontrer un vieil italien, avant d'aboutir dans sa quête. Quel lien unit les deux personnages d'Anne et de Jacques ?

Le réalisateur prend le parti de s'attarder sur les déplacements, les errances de son héroïne, ce qui donne une certaine lenteur au film. Les scènes de dialogue sont rares. L'interprétation de l'actrice Caroline Ducey rend bien compte de l'état d'esprit du personnage d'Anne Verrier.

Comme le dit le réalisateur Alain raoust : "L'idée était d'aller vers le western, de creuser le rapport à l'espace, à l'ouverture, aux grands paysages, mais aussi à la confrontation entre deux personnages. Mais il s'agissait d'inverser la forme du western - un personnage victime d'un autre et sa vengeance - et de modifier les évènements".

Nicole Montaron
France, 2002
1h41

Réalisation et scénario : Alain Raoust
Photographie : Hélène Louvart
Musique : Pascal Humbert
Interprètes : Caroline Ducey, Roger Souza, Maryvonne Schiltz, Nathalie Besançon, Philippe Cariou, Jean-Noël Gayte, Nicole Huc, Georges Garcin
Distribution : Gémini films


accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques