Le Filmeur




« Les premiers plans du film ont été tournés en 1994, les derniers datent de 2005. Plus de dix ans d'une vie en cent minutes de projection. Mon premier film autobiographique, Ce répondeur ne prend pas de messages, date de 1978. J'y figurais la tête entourée de bandelettes. Un opérateur et un ingénieur du son m'accompagnaient. Pour mon deuxième, La Rencontre, en 1996, j'étais seul en caméra subjective. On entendait ma voix, on voyait mes mains mais pas mon visage. Cette fois-ci je me découvre, je montre ma tête. Pour une raison tout à fait précise... » (Alain Cavalier)

Cette raison, nous ne la dirons pas car elle est une des clefs du film... Le Filmeur est un film touchant et troublant dont chaque plan accompagne un moment de la vie du réalisateur qui ose avec beaucoup de délicatesse se filmer à des moments particulièrement inquiétants pour lui. Un portrait à l'occasion duquel Alain cavalier est curieux de lui-même mais aussi de ce qu'une telle observation peut révéler de la nature humaine en général.

Willy Durand
France, 2005
1h40

Réalisation : Alain Cavalier en collaboration avec Françoise Widhoff
Interprètes : Alain Cavalier, Françoise Widhoff
Distribution : Pyramide

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques