Taxidermie
(Taxidermia)


L'histoire de la famille Balatony, dans la Hongrie du XXème siècle. L'histoire de trois hommes, de trois âges : le grand-père, aide de camp et souffre douleur du capitaine pendant la Seconde Guerre mondiale, le père, un sportif professionnel accompli sous l'ère communiste et qui ne pensait qu'à une seule chose : disputer et remporter les Jeux Olympiques de Los Angeles et le fils, taxidermiste, qui se livre à d'inquiétants travaux et rêve de gloire et d'immortalité...

Extrême, provoquant et écoeurant sont les termes qui peuvent venir à l'esprit après avoir vu Taxidermie et il est certain que le réalisateur n'y va pas par le dos de la cuillère, comme on dit ! Ces termes sont justes mais ils font toute la singularité de ce film, deuxiéme réalisation du cinéaste György Pálfi après le déjà très singulier Hic en 2003. En effet, la situation de souffre douleur du grand-père met en scène une sexualité crue et glauque, l'appétît sportif du père est mis en scène via des concours de gavage humain et des cascades de vomi et l'activité taxidermiste du fils relève du savant fou. Le réalisateur s'amuse, caricature et provoque pour mieux nous dire la folie, l'inutilité et la vanité des hommes de ce siècle et cela s'avère radical et sans aucun doute très efficace. S'il est bien difficile de se réjouir avec Taxidermie (même si on peut s'y amuser beaucoup en prenant quelques distances) on ne peut que constater que György Pálfi est un réalisateur surdoué capable de mises en scène étonnantes et époustouflantes.


Willy Durand
Hongrie, 2004
1h30

Réalisation : György Pálfi
Scénario : György Pálfi, Zsofia Ruttkay d'après les nouvelles de Parti Nagy Lajos
Photographie : Gergely Pohárnok
Musique : Amon Tobin
Interprètes : Csaba Czene, Gergely Trócsányi, Marc Bischoff, Piroska Molnár, Adél Stanczel, Gábor Máté
Distribution : Memento Films
Site officiel

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques