Kilomètre zéro




En pleine guerre Iran-Irak, Ako, un jeune kurde, rêve de fuir le pays, alors que sa femme Selma s'y refuse tant que son père est vivant. Enrôlé de force dans l'armée de Saddam Hussein, Ako est envoyé au front. Soldat malgré lui, le jeune homme cherche en vain la "bonne blessure" pour être démobilisé. Un jour, il reçoit l'ordre de ramener la dépouille d'un martyr de guerre à sa famille. Il est accompagné dans cette mission par un chauffeur de taxi arabe. Un kurde, un arabe et un cercueil enveloppé du drapeau irakien traversent le pays du sud au nord, avec, peut-être, une occasion pour Ako de s'enfuir...

S'inspirant de l'histoire de son frère qui a déserté de l'armée irakienne, Hiner Saleem (Vodka lemon), réalise un film sur la guerre et la dictature via une histoire très singulière. Bien que tourné au sein d'espaces gigantesques et désertiques, le film relève du huis clos, celui du taxi et de ses passagers, un lieu de tensions entre des hommes et des histoires souvent conflictuelles. Le titre du film dit que quand on part de zéro, on ne peut qu'avancer et que tous les espoirs sont permis. Ce que confirme ce film qui , tragique quant au fond, fait preuve de beaucoup d'humour.

Willy Durand
Kurdistan, 2005
1h35

Réalisation et scénario : Hiner Saleem
Photographie : Robert Alazraki
Musique : Nikos Kipourgos, Yan Axin
Interprètes : Nazmi Kirik, Eyam Ekrem, Belcim Bilgin, Ehmed Qeladizeyi, Nezar Selami
Distribution : Memento Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques