Des Gnawa dans le bocage




Au printemps dernier, une troupe de musiciens et d’initiées de la confrérie marocaine des Gnawa a sillonné le Nord Mayenne, accompagnée du « Bus des Génies », une vidéo-installation itinérante spectaculaire créée pour l’événement par le collectif « Le Caravansérail » et co-réalisée par Sylvain Grolleau et le réalisateur mayennais Pierre Guicheney. Cette production exceptionnelle est à l’initiative d’Atmosphères 53 et du Kiosque. Elle s’inscrivait dans une dynamique nouvelle impulsée par le Pays de Haute Mayenne et soutenue par le Conseil Général qui a donné lieu à un florilège d’évènements sur la même thématique : le Maghreb. Le Maghreb était en effet le thème du Festival des Reflets 2005, le Maroc celui de la manifestation « Maroc en Haute Mayenne », et sept photographes maghrébins étaient à l’honneur dans l’exposition T’saouar : photographes du Maghreb au château de Sainte-Suzanne. Toutes ces manifestations, à l’enseigne de l’excellence, ont été suivies par un public nombreux et remarquées tant au niveau local que national par les médias.

Parallèlement, Pierre Guicheney, qui fréquente assidument la confrérie Gnawa depuis bientôt vingt-cinq ans, a réalisé pour France 3 Ouest un documentaire de 52’ sur la rencontre des Gnawa et de notre pays. S’il met en scène les échanges entre le public du Nord Mayenne et les Gnawa, le film ne se réduit pas à une chronique au jour le jour de la tournée. Mettant à profit ses années de travail sur la mémoire du pays, l’auteur a aussi privilégié une autre rencontre, plus intime, celle des deux initiées Gnawa qui accompagnaient la troupe, la prêtresse-voyante Fatna Adnan et sa fille Malika Lasfar, avec les lieux et les personnes qui incarnent une Mayenne secrète, presque oubliée : les « petits » saints thaumaturges évangélisateurs du Maine et les guérisseurs mayennais. Entre autres messages, Des Gnawa dans le bocage s’attache à montrer avec poésie et simplicité combien ce que les hommes possèdent de plus ancien est aussi ce qu’ils ont de plus commun. En ces temps de prétendu choc des civilisations, ce n’est pas rien.
France,




Réalisation : Pierre Guicheney
Photographie : François de la Patellière-Abdelhadi Lasfar
Montage : Claude Le Gloux
Producteur : Farid Rezkallah
Une coproduction 24 Images (Le Mans) -France 3 Ouest
Avec le soutien de : Ville de Mayenne, Pays de Haute Mayenne, Conseil Général, Région Pays de Loire, CNC

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques