Dear Frankie




Lizzie vit seule avec son fils de 9 ans, Frankie. Pour que Frankie, atteint de surdité, ne souffre pas trop de l'absence de son père, Lizzie lui a expliqué qu'il était marin au long cours et qu'il se trouve actuellement à bord du vaisseau Accra. C'est en fait une invention que Lizzie s'applique à rendre vraisemblable en écrivant régulièrement au petit garçon des lettres prétendument expédiées par son père depuis des pays exotiques. Suivant de jour en jour la progression de l'Accra sur les mers du globe, Frankie apprend que celui-ci s'apprête à accoster tout près de chez lui. Lizzie, coincée par son stratagème, n'a plus que quelques jours pour avouer la vérité à son fils.

Dear Frankie est un film touchant et réaliste à la fois. Loin du mélodrame larmoyant qu’il pourrait être le film propose une véritable réflexion avec pour enjeu la vérité. Toute vérité est-elle bonne à dire ? Même celles dont on sait les conséquences désastreuses ? Par ailleurs le film est aussi un portrait de l’Ecosse contemporaine très intéressant et sans concession. A découvrir.

Willy Durand
Angleterre, 2004
1h45

Réalisation : Shona Auerbach
Scénario : Andrea Gibb
Photographie : Shona Auerbach
Musique : Alex Heffes
Interprètes : Emily Mortimer, Gerard Butler, Jack McElhone, Mary Higgans, Sharon Small, Sean Brown, Jayd Johnson
Distribution : Pathé

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques