Douches froides




A la veille de son bac, Mikael a tout pour réussir. Il aime l'école, sort avec la ravissante Vanessa et il est le capitaine de l'équipe municipale de judo. Tout change avec l'arrivée de Clément Steiner, fils d'un riche industriel, nouveau sponsor de l'équipe. Fasciné par Clément qui n'est que son remplaçant, Mikael lui cède sa place et perd kilo sur kilo pour concourir dans la catégorie de poids inférieure à l'occasion des championnats d'Europe. La santé de Mikael se dégrade. Mais les liens qu'entretiennent les deux ados se resserrent : Clément devient le nouvel amant de Vanessa, avec l'assentiment de Mikael...

Dans Douches froides tout est affaire de passage : passage à l'âge adulte, passage à l'acte. Au moment où le héros passe le bac, sa vie change : la confiance se mue en doute, la réussite en échec, l'amour en douce perversité. Le doute s'insinue partout. Sur un angle extrême, qui veut que le héros « partage » sa fiancée consentante avec son nouvel ami, le réalisateur a tiré une oeuvre non seulement crédible, mais aussi forte et émouvante. La réalisation est pudique et les comédiens épatants, avec une mention spéciale pour les trois ados.
France, 2005
1h40

Réalisation : Anthony Cordier
Scénario : Antony Cordier, Julie Peyr
Photographie : Nicolas Gaurin
Musique : Nicolas Lemercier
Interprètes : Johan Libéreau, Salomé Stévenin, Florence Thomassin, Jean-Philippe Ecoffey, Claire Nebout, Aurélien Recoing
Distribution : Bac Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques