Va, vis et deviens




1984. Des milliers d’Africains de 26 pays frappés par la famine se retrouvent dans des camps, au Soudan. A l'initiative d'Israel et des Etats-Unis, une vaste opération est menée pour emmener des milliers de Juifs Ethiopiens (Falashas) vers Israël. Une mère chrétienne pousse son fils de 9 ans à se déclarer juif pour le sauver de la famine et de la mort. L'enfant arrive en Terre Sainte. Déclaré orphelin, il est adopté par une famille française sépharade vivant à Tel-Aviv. Il grandit avec la peur que l'on découvre son secret. Il découvrira l'amour, la culture occidentale, la judaïté, mais aussi le racisme et la guerre dans les territoires occupés...

Va, vis et deviens
est un film important sur 20 ans d'histoire israélienne, les thèmes abordés, le déracinement, le racisme, le fanatisme religieux, sont universels. L'histoire vécue par Salomon (Schlomo) est à la fois dramatique et émouvante. Le réalisateur ne s'appesantit pas sur les moments tragiques, évitant ainsi de sombrer dans le mélo, et ponctue le film de pointes d'humour sans que cela nuise pour autant à l'équilibre et à la crédibilité de l'ensemble. Les trois jeunes interprètes de Salomon, aux différentes étapes de sa vie sont convaincants, au même titre que les parents adoptifs, joués par la merveilleuse Yael Abecassis et Roschdy Zem.
France, 2005
2h20

Réalisation : Radu Milhaileanu
Scénario : Radu Mihaileanu, Alain-Michel Blanc
Photographie : Rémy Chevrin
Musique : Armand Amar
Interprètes : Yael Abecassis, Roschdy Zem, Moshe Agazai, Mosche Abebe, Sirak M. Sabahat, Roni Hadar, Yitzhak Edgar, Rami Danon, Meskie Shibru Sivan, Mandala
Distribution : Les Films du Losange

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques