Le Dirigeable volé
(Ukradená vzducholod)




1891, Prague, la capitale tchèque, est en ébullition parce qu'elle accueille l'Exposition Universelle. Cinq garçons, qui visitent le pavillon des sciences et techniques, tombent en admiration devant un ballon dirigeable au point de s'enfuir avec. Au gré des vents, ils traversent les océans pour finalement atterir sur une île inconnue. Leur désir d'aventures est à son comble, ne pouvant compter que sur eux-mêmes et leur sens de la débrouillardise pour survivre. Ils vont alors avoir à faire face à une attaque de pirates, à la visite du Capitaine Nemo et à des conditions de vie difficiles puis à l'expédition partie à leur poursuite.Cette expérience, démarrée comme une farce, leur aura appris la vie, transformant les jeunes garçons en jeunes hommes.

Référence directe à Jules Verne et clins d’œil à Georges Méliès, Le dirigeable volé est d’abord un film d’aventure. Ludique, surréaliste parfois, truffé d’inventions visuels et audacieux, le film de Karel Zeman est une synthèse de son art : décors carte postale en trompe-l’œil, costumes à rayures imitant les gravures de Hetzel, teintes sépia au service d’un souffle d’aventure et de cinéma.
Tchécoslovaquie, 1966
1h25

Réalisation : Karel Zeman
Scénario : Karel Zeman, Radovan Kratky d'après l'oeuvre de Jules Verne
Photographie : Josef Novotn, Bohuslav Pikhart
Musique : Jan Novak
Interprètes : Michal pospisil, Hanus Bor, Jan Cisek, Josef Stranik, Jan Malat, Cestmir randa, Josef Haukvic
Distribution : Gebeka Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques