Moolade




« Je ne sais pas encore pourquoi je filme mais tout un peuple m'habite et je dois témoigner de mon temps. » (Ousmane Sembene)

Dans un village africain, quatre fillettes s’enfuient de la cérémonie traditionnelle de l'excision. Pour échapper à ce rite de purification elles demandent à Collé, qui, 7 ans auparavant, a refusé de faire exciser sa fille, pratique qu'elle juge barbare, de les protéger. Pour cela Collé déclenche le Mooladé, le droit d'asile, qui ne peut être défait que sous certaines conditions. Pour elle, c'est le moment ou jamais de changer les choses.

Moolaade est un film important et très fort. Il est le résultat de l'engagement du réalisateur qui lutte contre la pratique de l'excision et pour lequel rien ne légitime cette amputation. Il met en scène deux mondes qui se confrontent : celui des femmes qui ne veulent plus de cette pratique rituelle et celui de celles qui veulent la maintenir car son exercice leur donne un pouvoir important dans la société.

Un film magnifique qui a justement remporté le prix « Un certain regard » lors du dernier festival de Cannes.

Willy Durand
Sénégal, 2004
1h55

Réalisation et scénario : Ousmane Sembene
Photographie : Dominique Gentil
Musique : Boncana Maïga
Interprètes : Fatoumata Coulibaly, Maïmouna Hélène Diarra, Salimata Traore, Aminata Dao, Dominique T. Zeida, Mah Compaore
Distribution : Les Films du Paradoxe

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques