Edvard Munch




« L'esprit extrêmement aiguisé d'Edvard Munch lui permit de diagnostiquer une erreur panique, là où on ne voyait que le progrès social. » (Oskar Kokotschka)

Edvard Munch fut fortement influencé par l'anarchiste Hans Jaeger, écrivain et figure de proue de la Bohême de Christiana (Oslo), groupe d'artistes et d'écrivains issus de la bourgeoisie urbaine qui s'opposaient aux moeurs et aux conventions dominantes. L'association de Munch avec Jaeger et son cercle d'anarchistes radicaux marqua un tournant dans la vie du peintre et devint pour lui une source d'instabilité et de conflit intérieur...

Ce film de Peter Watkins (La Bombe, Punishment park, La Commune) est une biographie très subjective des jeunes années du peintre norvégien expressioniste Edvard Munch (1863 – 1944), aux prises avec les conventions de la société puritaine de son temps. Un film considéré par beaucoup comme la meilleure oeuvre jamais consacrée à l'acte créatif et à la peinture (« un travail de génie » selin Ingmar Bergman). A travers un montage audacieux, mais parfaitement maîtrisé, qui revisite les techniques documentaires et narratives, Edvard Munch est un « cri » personnel autant qu'un portrait de l'artiste et de son milieu.
Norvège / Suède, 1973
2h55

Réalisation et scénario : Peter Watkins
Photographie : Odd Geir Saether
Interprètes : Geir Westby, Gro Fraas
Distribution : Co-Errances

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques