Terre promise
(Promised Land)




Une nuit dans le désert du Sinaï, au clair de lune, un groupe d’hommes et de femmes se réchauffe autour d’un feu de camp. Les femmes sont d’Europe de l’Est, les hommes sont des bédouins. Demain, ils passeront la frontière en secret et les femmes seront vendues aux enchères. Elles passeront de main en main, victimes d’un réseau international de traite des blanches. Une nuit, dans un club, Diana rencontre Rose. Elle la supplie de l’aider. Leur rencontre est un signe d’espoir dans la descente aux enfers de ces femmes.

Commencé dans la nuit, le film semble ne jamais devoir en sortir, tant les rares scènes de jour sont emplies de noirceur. Ramallah, Eilat, Haïfa : rien ne différencie ces villes entraperçues au fil d'un périple cauchemardesque. Les jeunes héroïnes sont traînées, tel du bétail, de club en club, d'humiliation en humiliation. Battues, violées, leur sort nous effraie.

Le film est tourné de manière quasi documentaire et tout concourt ainsi à créer chez le spectateur une impression de malaise, face à un « spectacle » jamais voyeur, mais brutal, cru, éprouvant. Le but du réalisateur, qui consistait à « montrer de façon concrète, réaliste, en quoi consistent réellement le trafic de femmes et la prostitution », est ainsi largement atteint.
Israël, 2004
1h30

Réalisation : Amos Gitaï
Scénario: Amos Gitaï & Marie-José Sanselme
Photographie : Caroline Champetier
Interprètes : Anne Parillaud, Hanna Schygulla, Rosamund Pike, Diana Bespechni, Yussuf Abu Warda, Amos Lavie
Distribution : Ad Vitam

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques