Le Château ambulant
(Hauru no ugoku shiro)




Sophie est une jeune chapelière dans un pays imaginaire ravagé par la guerre, où la magie est monnaie courante. Un soir, une sorcière capricieuse la transforme en vieille dame. Sophie part alors à la recherche d'un moyen pour redevenir comme avant. Elle trouve un château ambulant, qui parcourt le pays sur ses pattes, et dans lequel habite le mystérieux magicien Hurle. Sophie travaille pour lui, tout comme Calcifer, un démon du feu plutôt sympathique. Le château de Hurle a une porte qui peut mener à quatre endroits complètement différents, dont la capitale du pays. Au moment où Hurle part à la guerre, Sophie comprend que ses ennemis ne sont pas forcément ceux à qui elle pensait...

La sortie dorénavant annuelle d'un nouveau film de Miyazaki est toujours une bonne occasion de se réjouir. Et ce Château ambulant ne décevra pas tant l'imagination est à nouveau foisonnante. On retrouve tous les ingrédients habituels : des héros mystérieux, une histoire continuellement inattendue, un dessin magnifique, de la comédie, de la poésie et de l'émotion. L'intrigue peut paraître par moments un peu confuse mais on finit toujours par s'y retrouver. Miyazaki est passé maître dans l'art de nous perdre, pour notre plus grand plaisir et sans résistance, dans son imaginaire incroyable.

Willy Durand
Japon, 2004
2h

Réalisation et scénario : Hayao Miyazaki
Musique : Joe Hisashi
Distribution : Buena Vista International

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques