Mon trésor
(Or)




Ruthie et Or, une mère et sa fille de 17 ans, vivent dans un petit appartement à Tel-Aviv. Ruthie se prostitue depuis une vingtaine d'années. Or a déjà essayé plusieurs fois et sans succès de lui faire quitter la rue. Le quotidien de Or est une succession sans fin de petits boulots : faire la plonge dans un restaurant, laver des cages d'escaliers, récupérer des bouteilles consignées, tout en allant au lycée quand elle le peut. L'état de santé de Ruthie devient critique. Alors que sa mère sort d'un énième séjour à l'hôpital, Or tente encore une fois de faire changer les choses pour de bon.

La réalisatrice se situe au plus près de ses personnages puisqu'il s'agit d'en montrer le quotidien et aussi les sentiments contradictoires qui animent leur relation. Ce quotidien s'avère dur et implacable et l'enjeu du film repose sur un combat, celui d'une jeune adolescente contre ce quotidien et contre sa mère qui n'a plus les forces nécessaires pour envisager de changer ce qui est. Or demande continuellement à sa mère d'être à ses côtés car elle sent qu'elle n'y arrivera pas toute seule. Une bonne partie de son énergie étant consacrée à la survie économique de la « couple ». De plus, le film pose une question essentielle : quand et comment une jeune adolescente a-t-elle les moyens de construire sa propre vie dans un univers tel que celui-là ? Mon trésor est un très beau film, pessimiste et dur mais émouvant aussi.

Willy Durand
Israël, 2004
1h40

Réalisation : Keren Yedaya
Scénario : Keren Yedaya et Sari Ezouz
Photographie : Laurent Brunet
Interprètes : Dana Ivgy, Ronit Elkabetz, Meshar Cohen, Katia Zimbris, Shmuel Edelman
Distribution : Rézo Films


accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques