L’Histoire du chameau qui pleure
(The Story of the Weeping Camel)


Désert de Gobi, Mongolie. Au beau milieu de nulle part, une famille de nomades vit tranquillement dans son campement. Quelques tentes solides suffisent à abriter tout le monde : grands-parents, parents, enfants et petits enfants.

C'est l'été et les chamelles du troupeau s'apprêtent à mettre bas. Tout se passe bien, les bébés sont beaux. Malheureusement, l'un d'entre eux est rejeté par sa mère, qui lui refuse son lait. Les nomades se démènent pour que cette dernière l'accepte, mais rien n'y fait. Il ne leur reste plus qu'une seule solution : selon la tradition, quand ce problème se produit, il faut faire venir un violoniste pour émouvoir la chamelle et la réconcilier avec son bébé chameau.

L’Histoire du chameau qui pleure est un documentaire narratif, c’est-à-dire que des éléments de fiction sont intégrés au documentaire pur. Les actions essentielles du film, l’accouchement du chameau, le rejet par sa mère, et leur réunion, sont filmées telles qu’elles se sont déroulées. Quelques moments qui relient les scènes entre elles, une porte qu’on ouvre, du lait qu’on verse, ont été « rejouées » par les nomades, pour donner au film sa fluidité.

La beauté des images et de la photographie, l’émotion et la tendresse, la reconstitution pleine d'humanité des faits et gestes quotidiens de cette famille d'éleveurs, le vrai suspense qui se noue sur l'issue du conflit entre les deux animaux donnent au film tout son charme.
Mongolie / Allemagne, 2004
1h30

Réalisation & scénario : Byambasuren Davaa, Luigi Falorni
Photographie : Luigi Falorni
Musique : Borte
Distribution : ARP Sélection
Dossier - commeaucinema.com
Fiche pédagogique - le-strapontin.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques