Biquefarre




Georges Rouquier avait réalisé en 1946 Farrebique, chronique d'une famille paysanne au fil des quatre saisons. Longtemps après le succès de Farrebique, le département d'études ethnosociologiques de l'université américaine de Cornell a permis à georges Rouquier de financer le suite du premier volet, appelée Biquefarre. Bien que le film soit tourné trente-sept années plus atrd, le cinéaste est resté sur les mêmes terres et a retrouvé les mêmes personnages que dans Farrebique. Ce deuxième volet met l'accent sur l'aspect économique, lamodernisation du monde agricole. Les paysans sont devenus "exploitants agricoles". L'argent devient l'un des thèmes principaux du documentaire car il implique une réorganisation marchande du monde rural.

aussi attachant que le premier opus, Biquefarre touche un problème plus grave, celui de la mutation contemporaine et persistante du monde agricole. Il en résulte un film plus sensible face auquel il devient difficile de cacher ses émotions.

Aurore Poitou
France, 1984
1h30

Réalisation et scénario : Georges Rouquier
Photographie : André Villard
Musique : Yves Gilbert
Interprètes : Henri Roch, raymond, Georgette et maria Rouquier, Roger Malet, Marius, hélène, André et Francine Benaben
Distribution : Mallia Films

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques