Boogie


Bogdan, la trentaine, profitant de quelques jours de vacances lors du 1er mai, se retrouve dans la station balnéaire (assez décrépie) de Neptune, sur la côte de la mer noire en Roumanie avec sa femme enceinte et son fils de 4 ans. Il mène une vie harassante et sa femme ne souhaite qu’une chose : être avec lui.

Mais c’est sans compter sur le hasard des rencontres : brusquement deux copains de jeunesse resurgissent : l’un rentré pour quelques jours de Suède où il travaille, et l’autre, organisateur de voyages, en panne de clients.

Bogdan avec eux redevient le « Boogie » des années folles de sa jeunesse, Boogie qui faisait la fête, buvait et draguait. Pour les deux autres compères, ces retrouvailles inopinées doivent être l’occasion de renouer avec le passé frivole. Par veulerie et lâcheté, Bogdan-Boogie va se laisser aller…

Le film, présenté à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs 2008, a mis un an à sortir en France. Dommage et tant mieux : mieux vaut tard que jamais. Radu Munteanu nous fait suivre les pas d’un homme qui se retourne sur sa jeunesse (la notre à tous, ce thème est universel) avant d’ « affronter » sa vie en charge de famille.

Il fait partie de ces réalisateurs roumains qui film après film, année après année, parlent de vie quotidienne, d’avant et après l’ère Ceaucescu, d’une certaine ambiance sans parti pris.

A vous de juger…

Michèle Glémain
Roumanie, 2009
1h45

Réalisation : Radu Munteanu
Scénario : Radu Munteanu, Razvan Radulescu et Alexandru Baciu
Photographie : Tudor Lucaciu
Musique : Electric Brother
Interprètes : Anamaria Marinca, Dragos Bucur, Adrian Vancica, Mimi Branescu, Vlad Muntean
Distribution : Films Sans Frontières
Critique - benzinemag.net
Critique - liberation.fr
Critique - telerama.fr
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur
Site du film (Roumain)

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques