Villa Amalia


Après avoir découvert que son compagnon la trompait, Ann décide de changer radicalement de vie.

Compositrice et pianiste de talent, elle interrompt sa tournée, vend ses pianos, son appartement, et disparaît. Elle se réfugie auprès de son ami d’enfance, Georges, surgi de nulle part et qui lui offre complicité et réconfort. Elle tente aussi d’aller au plus profond d’elle-même et se rend sur une île méditerranéenne au large de Naples, Ischia, où elle sinstalle dans une villa surplombant la mer...

Dans la peau de cette femme éteinte Isabelle Huppert excelle, sans forcer le trait, entre blessure et apaisement, accompagnée d’un acteur qui manque au cinéma, Jean-Hugues Anglade, ici brillant dans la retenue, au second plan. Ils font vibrer ce voyage intérieur et géographique.
France, 2009
1h30

Réalisation : Benoît Jacquot
Scénario : Benoît Jacquot, Julien Boivent d'après l'oeuvre de Pascal Quignard
Photographie : Caroline Champetier
Interprètes : Isabelle Hupert, Jean-Hugues Anglade, Xavier Beauvois, Maya Sansa
Distribution : EuropaCorp Distribution
Critique - cafe-geo.net
Critique - cahiersducinema.com
Critique - critikat.com
Critique et entretien - telerama.fr
Critique et entretiens - arte.tv
Dossier - commeaucinema.com
Site du film

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques