Inland
(Gabbla)


Malek est un personnage taciturne qui semble avoir décidé de vivre retiré du monde. Il semble avoir été très actif dans la vie politique mais il ne se fait dorénavant plus la moindre illusion. Topographe, il accepte, sur l’insistance de son ami Lakhdar, une mission dans une région de l’Ouest algérien.

Il s’installe à l’écart et fait son travail sans se mêler de quoi que ce soit d’autre jusqu’au jour où il découvre dans sa caravane une jeune femme qui est en Algérie clandestinement, qui est recherchée par la police et qu’il va aider...

Tariq Teguia avait été remarqué dès son premier film, Rome plutôt que vous, qui montrait le désarroi de la jeunesse d’Alger ne pouvant envisager son avenir en Algérie. Ce premier film était fort et singulier. C’est à nouveau le cas avec ce second long-métrage qui est tout simplement magnifique et important. C’est avant tout un film composé de paysages, d’espaces visuels et sonores, un travail particulièrement soigné qui nous porte du début à la fin du film.

Willy Durand
Algèrie, 2008
2h20

Réalisation : Tariq Teguia, Yacine Teguia
Photographie : Nasser Medjkane, Hacène Aït Kaci
Musique : Ina Rose Djakou
Interprètes : Kader Affak, Ines Rose Djakou, Ahmed Benaissa, Fethi Ghares, Kouider Medjahed, Djalila Kadi-Hanifi
Distribution : Contre-Allée Distribution
Critique - cafe-geo.net
Critique - critikat.com
Critique - lesinrocks.com
Critique - liberation.fr
Dossier - commeaucinema.com
Site du distributeur

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques