La Rivière rouge
(Red river)


Deux convois de pionniers faisant route vers l'Ouest se séparent. Tom Dunson fait ses adieux à sa fiancée et lui donne un bracelet ayant appartenu à sa mère.

Plus tard, Dunson et Groot aperçoivent un incendie au loin : un convoi a été attaqué par les Indiens. La nuit, ils sont attaqués à leur tour : Dunson tue un Indien portant à son poignet le bracelet donné à sa fiancée. Sur les lieux du massacre, ils recueillent Matt, un enfant qui a survécu par miracle. Parvenu sur les bords de la Rivière Rouge, Dunson marque de son signe un taureau et une vache et les lâche.

Les années ont passé. Dunson est à la tête d'un immense troupeau. Il a élevé Matt comme s'il était son propre fils. Désirant vendre son troupeau, il entame un long périple. Au cours de divers incidents durant le voyage, Dunson, par sa dureté et son intransigeance, monte les cow-boys contre lui. Matt finit également par se révolter : il prend la place de Dunson et conduit le bétail vers la ville d'Abilène...

Un des grands westerns de Hawks. On y trouve tous les ingrédients du genre avec en prime les acteurs fétiches de Hawks : John Wayne et Walter Brennan. Le duel final est un morceau d'anthologie.
USA, 1948
2h15

Réalisation : Howard Hawks
Scénario : Borden Chase, Charles Schnee d'après "The Chisholm Trail" de Borden Chase
Photographie : Russell Harlan
Musique : Dimitri Tiomkin
Interprètes : John Wayne, Montgomery Clift, Joanne Dru, Walter Brennan, Coleen Gray, John Ireland, Noah Berry Jr
Distribution : Swashbuckler Distribution
Critique - cineclubdecaen.com

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques