Un Feu
(Yek atash)




Au printemps 1958, dans la région pétrolière de Khuzistan, coeur de l'industrie pétrolière iranienne et de la civilisation perse, une nappe de gaz explose lors d'un forage. La source est sans fin, le feu puissant, indestructible et gigantesque. C'est un dragon. En tout cas, c'est ainsi qu'il apparaît dans Un feu. Ce documentaire filmé en 16mm, dans l'urgence de l'événement, est en effet beaucoup plus que le simple récit de la catastrophe. La force du film tient à ses rencontres fortement contrastées, pourtant finalement si proches, entre le réel et l'imaginaire, le jour et la nuit, l'infiniment grand et l'infiniment petit, le crissement des ferrailles, le râle sourd du feu et le chant des hommes, le sauvage et le dompté, le sec et le fertile. Un feu recompose la communauté humaine, la puissance ancestrale des astres, une terre en devenir. (d'après Stefani de Loppinot, Cinéma 07).
Iran, 1961
24 mn

Réalisation : Ebrahim Golestan
Ebrahim Golestan, par Mehrnaz Saeed-Vafa (Engl.) - rouge.com.au
Extrait - dailymotion.com
Sur le cinéma documentaire iranien (André Habib) - horschamp.qc.ca

accueil - programmations - festival reflets du cinéma - éducation au cinéma - autres projets - liens - infos pratiques